FAQ

Définitions

 

Psychologie

 

Activité : La psychologie est la science du vécu, de la pensée et du comportement humain. Elle est un service au bénéfice de la santé. Les psychologues proposent des prestations permettant de comprendre et de modifier la perception individuelle ou collective, ainsi que le comportement, dans le but d'augmenter le bien-être et les performances. Il existe différentes spécialisations, comme la psychologie d’urgence ou la psychologie du travail par exemple.

Formation : La formation de base de psychologie est une formation universitaire de cinq ans (baccalauréat et maîtrise en psychologie), qu'il est possible de compléter par un doctorat ou par des formations postgrades.
Titre : La Fédération Suisse des Psychologues (FSP) est l'association faîtière des psychologues. L'appellation "Psychologue FSP" est protégée par la loi et garantit un titre universitaire en psychologie.


Psychothérapie


Activité : La psychothérapie est le traitement des personnes présentant des troubles psychiques ou plus largement des difficultés d’ordre psychique. Ce traitement se fait selon des méthodes ayant fait leurs preuves dans la recherche empirique. Le but est d’aider les personnes à envisager des perspectives qui leur permettent d’atténuer leur souffrance.
Formation : La psychothérapie est un domaine de spécialisation, tant pour les psychologues qui se lancent dans des cursus de formation postgrade menant à une qualification professionnelle, que pour les médecins qui se destinent à une spécialisation en psychiatrie. Chaque psychothérapeute se spécialise en fonction de son/ses école(s) de pensées (psychodynamique, systémique, TCC, centrée sur la personne, etc.).
Titre : Selon la législation vaudoise, seul∙e∙s les psychologues ayant obtenu une autorisation cantonale de pratiquer la psychothérapie ont le droit de s'intituler psychothérapeutes et d'exercer sous ce titre. Le titre de "psychologue spécialiste en psychothérapie FSP" est délivré aux psychologues FSP ayant accompli une formation postgrade de quatre ans minimum et répondant aux critères de reconnaissance de la FSP.


Psychiatrie 


Activité : La psychiatrie s'occupe du diagnostic et du traitement des maladies psychiques ou mentales. Outre les méthodes psychothérapeutiques, les psychiatres sont autorisé∙e∙s à prescrire des médicaments, donc des traitements psychopharmacologiques. 
Formation : Après le diplôme fédéral en médecine, la/le médecin entreprend une spécialisation en psychiatrie qui consiste en une formation de plusieurs années dans les institutions psychiatriques et médicales. 
Titre : La FMH décerne le titre de "médecin FMH spécialiste en psychiatrie et psychothérapie" aux candidat∙e∙s répondant aux critères de formation. D'un point de vue légal, l'exercice de la psychothérapie par le/la médecin n'est pas soumis à une autorisation d'exercer.

FAQ

 

Travail en délégation

Je désire travailler avec un∙e médecin sous délégation, quel type de contrat dois-je avoir ?

Travailler sous délégation d’un∙e médecin nécessite un contrat impliquant une relation employeur∙e-employé∙e. Vous bénéficiez ainsi des cotisations sociales obligatoires, telles que notamment AVS, AI, allocations perte de gain, assurances chômage et accident, caisse de pension. Un modèle de contrat de psychothérapie déléguée est mis à disposition dans les documents téléchargeables sur l’espace membres de notre site.

Quel tarif puis-je demander et pour quelles raisons ?

Il n’y a aujourd’hui aucune législation ou convention collective concernant les conditions salariales minimales ; toutefois, un calculateur de salaire (par ex. Salarium de l’Office fédéral de la statistique) vous donne une référence à la valeur de votre emploi sur le marché. D’après les estimations d’une fiduciaire lausannoise mandatée par l’AVP, une déduction maximale de 40 % à 50 % sur l’heure de consultation facturable couvre les frais totaux de la délégation, comme le loyer, les assurances sociales, perte de gain et RC professionnelle, la supervision du/de la médecin délégant∙e, la facturation et le secrétariat, etc. Vous trouverez plus de détails dans notre Dossier « Psychothérapie déléguée », le tableau Excel des déductions et leur explicatif, dans les documents téléchargeables sur l’espace membres de notre site.

Reconnaissance des titres

Je suis psychologue et j’arrive en Suisse, comment faire reconnaitre mes diplômes ?

La Commission des Professions de la Psychologie (PsyCo ) est chargée d’évaluer les titres universitaires et postgrades étrangers. Elle peut octroyer des équivalences ou demander d’effectuer des formations complémentaires si nécessaire.

Le titre de psychologue ou de psychothérapeute est-il protégé ?

Depuis l’entrée en vigueur de la loi fédérale sur les professions de la psychologie (LPsy) le 1er avril 2013, le titre de psychologue est réservé aux personnes titulaires d’un Master en psychologie ; le titre de psychothérapeute à toute personne qui a accompli une formation postgrade en psychothérapie et reconnue par la LPsy.

Logistique d’un entretien

Dans le « dossier patients », qu’est-ce-qui appartient à la patientèle ?

Tout ce qui figure au dossier appartient à la patientèle, sauf les notes personnelles.

Combien de temps garder les dossiers de la patientèle ?

Le dossier « patients » doit être conservé au cabinet du/de la médecin délégant∙e pendant dix ans, avant de pouvoir être détruit.

Par qui être remboursé∙e si je suis psychologue ou psychothérapeute indépendant-e ?

L’assurance de base ne rembourse pas les prestations des psychologues/psychothérapeutes indépendant∙e∙s (càd qui ne travaillent pas en délégation). Cependant, certaines assurances complémentaires remboursent un certain nombre de séances (voir liste établie par la FSP): pour cela, un droit de pratique et l’inscription à la liste des psychologues ou psychothérapeutes de santésuisse sont nécessaires (voir notice d’information santé suisse et OFAS de la FSP) : La patientèle doit préalablement se renseigner auprès de son assurance-maladie complémentaire pour savoir si et dans quelle ampleur ces prestations sont remboursées.

Quelles sont les démarches administratives si je désire ouvrir mon cabinet ?

Il s’agit tout d’abord de demander son autorisation de pratiquer, informer la Santé publique de son installation, conclure une assurance de responsabilité civile et enfin s’inscrire auprès d’une caisse de compensation AVS. Plus de détails sont disponibles dans notre Dossier « Pratique privée », dans les documents téléchargeables sur l’espace membres de notre site.