10 octobre 2019
Psychothérapie dans la LAMal : prise de position définitive de l'AVP

Comme nous vous l’avions communiqué en début d’été, nous avons été précurseur·e·s en élaborant une première version de prise de position à la consultation sur le modèle de prescription, avec l’aide de la commission des psychothérapeutes de l’AVP. Plusieurs organismes du canton de Vaud se sont alignés sur notre prise de position.

Cette prise de position provisoire a été acceptée par le GIRT qui l’a dotée de quelques ajouts. La FSP a accepté à son tour d’en intégrer plusieurs éléments dans sa prise de position publiée le 10 septembre, de sorte qu’elle est quasiment identique à la nôtre.

Au terme de ce processus fructueux et afin de renforcer notre position, nous avons ainsi repris la prise de position de la FSP en y ajoutant trois spécificités pour le canton de Vaud:

·        Modification de l’art. 50c al. 1 let. b OAMal pour intégrer les psychologues en formation de psychothérapie;

·        Proposition d’instaurer une prescription générale pour les psychothérapeutes salariés d’institutions hospitalières de catégorie I. A. reconnues d’utilité publique;

·        Ajout d’un nouvel alinéa à l’art. 11b OPAS pour garantir le libre choix de la patientèle conformément à l’art. 20 de la Loi vaudoise sur la santé publique.

Vous trouverez la prise de position définitive de l’AVP dans l’espace membres. Nous remercions vivement la commission des psychothérapeutes pour son travail de fond, ainsi que les membres qui se sont individuellement manifesté·e·s par des réflexions et leur soutien.

Nous vous communiquerons davantage lors de l’AG qui aura lieu le lundi soir 9 décembre à Alpha-Palmiers.